Comment créer une murale durable

Updated: Jan 10



La création d’une murale extérieure exige beaucoup d’efforts, qu’elle soit réalisée sur place ou en studio. Les murales et autres formes d’art public créées pour des festivals, des projets d’art communautaire et des expositions temporaires nécessitent beaucoup de préparation et de travail. Les grandes murales d’art public permanentes doivent souvent durer des années, d’où l’importance de la qualité des matériaux, des techniques d’installation et de la facilité d’entretien, surtout dans le cas d’un projet public.


Outre le temps consacré à la création de l’œuvre elle-même, il y a beaucoup de choses à prendre en considération avant de faire passer l’œuvre du studio au monde extérieur. Il faut tenir compte notamment des matériaux de surface, de la peinture, de l’emplacement, des revêtements protecteurs et des méthodes d’installation. L’œuvre se trouvera-t-elle dans un endroit très fréquenté où elle pourrait être vandalisée ou nécessiter un nettoyage occasionnel? Qu’en est-il de l’exposition au soleil et aux intempéries?



Pour les artistes qui travaillent à l’extérieur directement sur un mur, du contreplaqué ou du métal, les conditions peuvent être imprévisibles. La pluie et l’humidité peuvent endommager non seulement la peinture, mais aussi les adhésifs et les revêtements protecteurs. Même si une murale est faite à l’intérieur, le passage du temps et la météo finiront par l’abîmer, car les rayons UV dégradent les couleurs et affectent la qualité globale de la murale.


De plus, de nombreux types d’œuvres d’art ne peuvent pas être appliquées directement sur un mur (p. ex. peinture ou peinture en aérosol). Les artistes qui utilisent l’imagerie numérique, la photographie et les techniques mixtes ont besoin d’une méthode de reproduction durable, résistante aux intempéries et facile à réaliser et à installer.


"Dare to Achieve" de Gavin Macdougall au Centennial College, Scarborough, ON.


Comme nous travaillons avec des artistes qui utilisent toutes sortes de techniques pour créer des projets d’art public dans divers milieux, nous voulions savoir pourquoi ils choisissent ALTO pour leurs murales. Grâce à notre technologie, nos clients effectuent la majeure partie de leur travail créatif en studio, puis ils le font reproduire sur des panneaux thermolaqués ALTO🅪.

Le processus est simple et permet d’éviter bon nombre des problèmes déjà mentionnés puisque le travail est effectué dans un environnement contrôlé. L’artiste envoie ses fichiers numériques (s’il s’agit d’une œuvre physique comme une toile, il envoie des photos ou des numérisations en haute résolution), et l’équipe de graphisme d’ALTO optimise les images et assure la concordance des couleurs pour que le produit final satisfasse aux attentes du client. L’image est ensuite appliquée aux panneaux en aluminium thermolaqué par sublimation, et les panneaux sont expédiés et installés à l’emplacement voulu.



"Anonymous Somebody" de Elicser Elliot, Toronto, ON.

Le procédé d’impression par sublimation sur panneaux en aluminium présente de nombreux avantages. D’abord, l’aluminium est tout indiqué pour les applications extérieures – il ne rouille pas, il est léger et il s’installe facilement. Le processus d’impression, qui utilise la sublimation plutôt que l’impression directe, est beaucoup plus durable, car les couleurs demeurent vives et les détails, précis. La combinaison de panneaux d’aluminium et du processus d’impression par sublimation produit un matériau à simple parement qui ne nécessite aucun vernis ou revêtement protecteur et qui résiste au délaminage, au jaunissement et à l’écaillage.

Une autre raison pour laquelle les artistes choisissent ALTO est que la technologie leur permet d’agrandir leur œuvre en fonction de l’emplacement. Peu importe la taille de la peinture ou de l’image numérique, les panneaux peuvent être carrelés pour former une immense murale. Les panneaux des murales sont souvent rectangulaires et de dimensions conventionnelles, mais certains artistes nous demandent de découper l’aluminium de façon à créer des murales aux formes uniques.



"Mémoire d'un paysage" de Patrick Dionne et Miki Gingras, Montreal, QC.

De nombreux artistes nous ont dit qu’ALTO a transformé leurs projets d’art public intérieurs et extérieurs. La technologie leur a permis d’explorer différents styles créatifs et fait en sorte qu’ils sont certains que leur œuvre conservera ses couleurs et pourra être entretenue facilement pendant de nombreuses années, peu importe où elle est installée.


Pour en savoir plus, visionnez la vidéo de la FAQ :



11 views0 comments